quelques corrections apportées aux Chouans sur l'exemplaire personnel de Balzac

 

C’est seulement à partir de l’édition Lévy (1869-76), qu’est adopté le texte du Furne corrigé, devenu depuis « la vulgate de La Comédie humaine » pour emprunter l’expression de Jean Pommier (Jean POMMIER, L’invention et l’écriture dans « La Torpille » d’Honoré de Balzac [Genève, Droz, 1957], p. 221, cité in Roger LAUFER, Introduction à la textologie [Paris, Larousse, 1972], p. 20). Mais, comme le fait très bien remarquer Laufer, « Les vulgates d’auteurs modernes ne sont que des éditions de référence ou de travail, dans lesquels des éditeurs successifs et peu scrupuleux sont allés chercher un texte dépourvu d’autorité. Ces vulgates ne valent que pour l’histoire posthume des textes. » (p. 20).